Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie

Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie16 Bd Juranville 18000 Bourges | 02 48 70 79 79
Contact

      

Actualités de l'ANPAA18

  • TREMPLIN MUSICAL 2 - LA FINALE

    le 17/06/2019

    Venez nous rejoindre place Cujas à Bourges le 21 juin 2019,

    Au menu :

    Finale du concours,

    Le groupe Léonard Léonard

    Flashs mobs

    Karaoké Géant

    Affiche Tremplin Musical 2

     

  • Journée mondiale des réfugiés 20 juin

    le 17/06/2019

    Dans le monde il existe 25,4 millions de réfugiés et 3,1 millions de demandeurs d’asile. En France, en 2018, 122 743 personnes ont demandé l’asile. 33 380 d’entre eux ont obtenus le statut de réfugié politique (UNHCR).

    Les personnes migrantes arrivant sur le territoire français sont confrontées à plusieurs difficultés en lien avec leur parcours : les raisons qui leur ont fait quitter leur environnement familier, les routes empruntées et leurs dangers, le parcours de demande d'asile et d'installation sur le territoire. Changer d'environnement culturel est facteur de vulnérabilité (Baubet, Moro, 2003), d'autant plus que la migration est vécue comme un déracinement (INPES, 2007). Cette vulnérabilité liée à la migration même est associée à un risque accru de précarité sociale : revenus inférieurs de 32% par rapport à la moyenne de la population, risque de chômage et de précarité du logement plus important, difficulté d’accès aux soins amplifié (Insee, 2005).

    Les drames vécus avant et pendant l'exil sont source de troubles post-traumatiques dont les conduites addictives sont un symptôme secondaire (DSM 5, 2013). L'alcool et le tabac, facile d'accès dans notre pays viennent bien souvent apaiser les angoisses, les réminiscences, les troubles du sommeil, les états dépressifs. N'ayant souvent jamais eu accès à des programme de prévention, ces populations s'enchaînent à ces produits dont la dépendance s'installe rapidement avec leurs lots de conséquences. Afin que ces conduites addictives ne soient pas définitivement inscrites dans leur histoire, il est important d'intervenir au plus tôt du parcours des migrants sur le territoire; c'est pourquoi l'accès au soin en addictologie doit pouvoir s'effectuer dès la demande d'asile et passer par les actions spécifiques à ce public.

    L’ANPAA18 intervient depuis 2006 auprès des demandeurs d’asile hébergés dans des Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile (CADA) dans le cadre d’actions de prévention et d’accompagnement individuel en addictologie. En 2012 et 2014, un outil de prévention a été réalisé avec et pour ces populations afin de les informer, de leur permettre de développer leurs aptitudes personnelles, de faciliter leur accès aux soins. La réalisation d’un photo-expression mettant en scènes sous forme de photographies diverses situations, est facilement accessibles quelques soit la langue parlée et le niveau scolaire des individus. Il est également transculturel c’est-à-dire qu’il tient compte de la diversité des cultures en présence : Dans des groupes où chacun est issus de diverses cultures, où chacun est lui-même traversé par différentes cultures et interprète sa propre culture au travers du prime de son histoire individuelle, familiale, collective, les représentations sont donc multiples. Créer un outil dit « transculturel » participait à rendre possible l’abord pour chacun des participants de sa culture, l’ouverture à celle des autres, c’est à dire un outil capable d’opérer une décentration culturelle chez les usagers comme chez les professionnelles.

    Cet outil comporte 28 photographies abordant des thématiques diverses où la question de la conduite addictive est apparente ou non.

    Groupecommunication 
     Isolement Soin

     

    • American Psychiatric Association, DSM-5 (Diagnostic and Statistical Manual of mental disorders, Fith Edition). (American Psychiatric Publishing, Éd.). Washington, DC., 2013
    • BAUBET T., MORO M.-R. Psychiatrie et migrations. Paris : Masson, coll. Congrès de psychiatrie et de neurologie de langue française 2003 : 236 p.
    • INPES, la santé de l’homme 392, novembre-décembre 2007, p. 21-24
    • INSEE. Les immigrés en France - édition 2005. Paris : Insee, coll. Références Insee, 2005 : 161 p.
    • UNHCR, aperçu statistique, relevé à https://www.unhcr.org/fr/apercu-statistique.html le 6/06/19
  • Journal de l'Accueil de Jour

    le 17/06/2019

     

    couverture journal AJA

    Le nouveau journal de l'Accueil de Jour est paru.

    Cliquez ici pour en savoir plus

     

  • Catalogue de formation 2019

    le 17/06/2019
    Première de couverture catalogue de formation régional
    Notre catalogue de formation 2018 est disponible sur notre site pour plus d'informations Cliquez ici

    > Lire l'article complet

  • la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

    le 15/11/2018

    « Le 25 novembre est célébrée la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Ces violences sont non seulement fréquentes mais également nombreuses : des mutilations sexuelles, viols, mariages forcés, violences intrafamiliales. En France, selon la MIPROF, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à              225 000 femmes.

    3 femmes victimes sur 4 déclarent avoir subi des faits répétés
    8 femmes victimes sur 10 déclarent avoir également été soumises à des atteintes psychologiques ou des agressions verbales

    En 2016, 123 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire intime "officiel".

    Dans le contexte de ces violences conjugales et intrafamiliales se trouvent des enfants exposés, victimes directes ou témoins. La journée internationale des droits de l’enfant qui est célébrée le 20 novembre est l’occasion de rappeler qu’un des articles de cette charte des droits de l’enfant prévoit le droit d’être protégé de la violence, de la maltraitance et de toute forme d’abus et d’exploitation. En France en 2016, 25 enfants mineurs sont décédés, tués par un de leurs parents dans un contexte de violences au sein du couple. (Source : « Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple. Année 2016 », ministère de l’Intérieur, délégation aux victimes.) 143 000 enfants vivent dans un foyer où une femme a déclaré des violences physiques ou sexuelles au sein de son couple.

    Qu’il soit témoin de la violence conjugale ou lui-même victime de violence parentale, l’enfant au centre d’un tel contexte familial est exposé à une chaine de traumas qui durent dans le temps.

    Les troubles qu’ils développent sont variés allant de troubles cognitifs (difficultés d’apprentissage), comportementaux (délinquance, violences, hyperactivité…), émotionnels (dépression, anxiété), allant même parfois jusqu’à des troubles psychiatriques. On peut aussi évoquer les troubles somatique et physiques (allergies cutanées, troubles de la croissance, affections diverses, problèmes visuels et auditifs…) (Carlson 90 et 91, O’Keefe 96, Pelcovitz 2000, Bourassa 2002, Fortin et al. 2002…)

    Depuis l’étude de Statistiques Canada en 93, nous savons que les enfants exposés à la violence conjugale ont aussi des compétences psycho-sociales plus faibles. Les compétences psycho-sociale concernent « la capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne (…) et sa capacité à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l'occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. »

    Les conséquences de cette exposition sont en premier lieu les troubles post-traumatiques. Nous savons que parmi les destins de ces traumatismes psychiques de l’enfance se trouvent les conduites addictives.

    Les enfants exposés ont également plus de risque de répéter ce qu’ils ont vécu soit en place de victime, soit en place d’agresseur.

    C’est pourquoi, depuis plusieurs années, l’ANPAA18 dont les actions s’inscrivent dans un continuum allant de la prévention au soin en addictologie, propose des consultations pour les enfants exposés aux violences intrafamiliales sur fond d’alcoolisation.

    Les objectifs de ces consultations sont de contribuer à éviter l’apparition de signes et symptômes psycho-traumatiques et de prévenir le risque de reproduction intergénérationnelle de la violence et des conduites addictives.

    Depuis 2016, environ 40 enfants ont été reçus par l’ANPAA18. »

Actualités nationales

  • Le rapport d'activité 2018 est en ligne !

    le 04/07/2019

    L?ANPAA a le plaisir de vous présenter son rapport d'activité 2018

     

    L'année 2018 a été une année importante pour l'ANPAA, qui est devenue grâce son maillage territorial, une actrice de premier plan en matière de lutte contre le tabagisme. L'association a déployé des programmes de prévention probants, nous avons ainsi à c?ur de transformer durablement les comportements liés au tabac qui reste la première cause de mortalité évitable en France. L'association a poursuivi le développement et la diversification de ses activités médico-sociales afin de mieux répondre aux besoins des populations. Améliorer la santé des citoyens n?est pas seulement prévenir et favoriser l?accès aux soins, c?est aussi leur donner les outils qui leur permettent d?être mieux éclairés et devenir acteurs de leur santé. La richesse de notre association s?affirme aussi dans notre capacité à mobiliser, interpeller et informer le grand public sur les risques et les dangers induits par les conduites addictives.Ce rapport d'activité retrace le dynamisme de notre association.

     

    Bonne lecture à tous et à toutes !

     

    Télécharger le rapport d'activité 2018 

     

    ra2018

    > Lire l'article complet

  • L?ANPAA soutient l?initiative citoyenne destinée à rendre obligatoire le nutri-score en Europe

    le 24/06/2019

    Nutri Scocre

     

    L?ANPAA plaide depuis plusieurs années pour un étiquetage des boissons alcooliques qui permettrait aux consommateurs de faire des choix plus éclairés pour leur santé. Dans un même objectif de protection des consommateurs et d?accès à une information transparente pour tous, notre association soutient l?initiative citoyenne lancée par sept associations de consommateurs européennes destinée à rendre obligatoire le Nutri-score en Europe.

     

    Après une bataille de plusieurs années, le logo nutritionnel Nutri-Score a été adopté officiellement par la France et plusieurs pays européens pour être apposé sur la face avant des emballages des aliments.

     

    > Lire l'article complet

  • Décryptages N°37 - Le lobby du cannabis Les grandes man?uvres dans la perspective d?une légalisation

    le 12/06/2019

    Cannabis therapeutiqueLe statut (il)légal du cannabis fait de plus en plus débat sous l'effet de la légalisation sous différentes formes dans plusieurs pays occidentaux (Canada, Uruguay, Etats-Unis), et surtout du fait de l'échec patent de la prohibition, notamment en France. Le secteur économique, toujours plus réactif aux tendances que les gouvernements, a lancé de grandes man?uvres pour se positionner sur un marché prometteur.

     

    Parier sur la légalisation du cannabis et les profits futurs qui en découleront est actuellement l?un des exercices préférés d'une partie des marchés financiers et des acteurs économiques du tabac et de l'alcool. Il serait illusoire de considérer que ce débat, purement économique, restera circonscrit à l'Amérique du Nord. Les acteurs de santé publique qui, pour d?autres raisons, sont favorables à une légalisation, doivent s'y préparer sauf à subir les seules lois du marché.

     

     

     

    Télécharger le dossier Décryptages N°37 - Le lobby du cannabis Les grandes man?uvres dans la perspective d?une légalisation

     

     

    Contact presse :

    Cecile JOYEUX
    Chargée de mission de communication

    Cecile.JOYEUX@anpaa.asso.fr

    Tél. : 01.42.33.52.87

     

    > Lire l'article complet

  • Le développement d?une expérimentation en e-santé à l?ANPAA Côte d?Or : la téléconsultation en CSAPA

    le 23/05/2019

    e.sante

     

    Pour répondre aux mêmes constats que ceux visés par le rapport « Addictions : la révolution de l?e-Santé », remis par le Dr Jean-Pierre Thierry et le Pr  Michel Reynaud à la MILDECA le 14 mai, l'ANPAA en Côte d'Or va expérimenter en juin une téléconsultation. Ces constats sont : 

     

    • Les besoins et demandes de prévention/soins/accompagnement et réduction des risques sont plus importants que l?offre actuelle. En effet, le « treatment gap », écart entre le nombre de personnes souffrant d?addiction et le nombre de patients traités, reste important en France : moins de 20% des personnes présentant un trouble de l?usage de substances bénéficient d?un traitement.

    > Lire l'article complet

  • Observatoire sur les pratiques des lobbies de l?alcool - rapport 2018

    le 18/04/2019

    rapport lobbies

     

    En 2016, la Cour des comptes alertait sur l?influence des lobbies de l?alcool au sein de la sphère politique qui avait permis pendant longtemps de contrer toute tentative de mise en oeuvre d?une politique de santé publique réellement efficace en matière de réduction du risque alcool. Ces pratiques sont toujours d'actualité et l?année 2018 se caractérise par une série d?initiatives menées par l?ensemble des filières alcool - et plus particulièrement viticole - qui bénéficie de la compréhension du Président de la République.

     

    Au coeur de ces initiatives, une stratégie visant à se positionner comme un « acteur de prévention » auprès des pouvoirs publics afin de pouvoir diffuser leurs propres messages de prévention, centrés uniquement sur la responsabilité individuelle des consommateurs. L?impact de l?environnement sur les consommations (publicité, accessibilité, prix) est volontairement passé sous silence, de même que toute proposition visant à instaurer des mesures contraignantes. Pourtant, se vouloir "acteurs de prévention" et faire de la jeunesse une cible prioritaire pour la consommation d'alcool (cf. article du Monde : Le lobby du vin à la conquête des jeunes) sont deux ambitions contradictoires du lobby alcoolier.

     

    Ce deuxième rapport analyse les stratégies mises en place par le lobby alcoolier pour contourner la loi Evin, noyauter la politique de prévention et met en lumière l'influence de cette industrie sur les politiques publiques. 

     

    Télécharger le rapport 

    > Lire l'article complet